Accueil ouvert de 10h00 à 20h00, du lundi au vendredi. N'hésitez pas à nous rendre visite ! 04.70.34.42.14 defitslady@orange.fr

Jeet Kune Do

C’est dans les années 60, en arrivant aux Etats-Unis, que Bruce Lee (Lee Jun Fan de son nom chinois), déjà parfaitement rodé au Kung Fu Wing Chun (appris à Hong Kong auprès du Grand Maître Yip Man), se rend compte de ses limites face au gabarit américain nettement supérieur à celui des chinois.

Il ajoute donc à son Wing Chun des éléments de base pieds poings, de Jui-Jitsu, de lutte et de différents styles chinois et indonésiens. C’est avec la rencontre de Dan Inosanto, un élève particulièrement doué, qu’il perfectionne son art pour en faire le Jeet Kune Do (“la voie du poing qui intercepte”). Bruce Lee ne voulait pas enfermer son art dans un nom, appartenir à un style, le standardiser. C’est pour cette raison que l’on se réfère à son art en utilisant les termes de “Concept du Jeet Kune Do”.

Ce n’est pas un mélange de différentes techniques ou de différents styles, mais plutôt un principe d’apprentissage qui peut s’appliquer à n’importe quel art martial. C’est une façon de s’entraîner, de rechercher dans différentes disciplines ce qui peut être efficace pour vous. C’est la liberté de s’exprimer soi-même. C’est un art où l’intuition, le feeling, jouent un rôle très important. Il apprend également à réagir suivant les circonstances.

Certains vont utiliser des projections, d’autres de la Boxe, les coups de pieds ou encore la lutte. Le fait de comprendre quelles techniques fonctionnent pour vous, permet de mieux apprécier celles qu’utilisent les autres.

En tout premier lieu, on établit et on acquière un bagage technique avec des enchaînements codifiés et des frappes dans les ustensiles (paos, pattes d’oeurs, boucliers, etc…), ainsi que des exercices au Mook Jong (poteau de bois). C’est ce que l’on appelle le Jun Fan Fu et Jun Fan Kick Boxing. Par la suite l’élève enlèvera et ne gardera que le principal pour découvrir son Jeet Kune Do.

Tout comme Bruce Lee avait découvert le sien.